La Fabrique de la ville

Monter sur un belvédère et voir la ville d’en haut, se pencher sur le squelette d’un édifice et lire dans ses entrailles des siècles d’histoires urbaines, c’est ce que propose l’Unité archéologique de Saint-Denis avec « la Fabrique de la ville ». Une structure originale et innovante qui permet d'évoquer les grandes transformations architecturales, urbanistiques, mais également sociales et économiques de Saint-Denis.

La Fabrique de la ville est un équipement unique en son genre qui permet, notamment, de s'intéresser  aux mécanismes des mutations urbaines à partir de l'étude d'un îlot urbain type et de son bâti. L’îlot Cygne présente en effet la configuration d’un espace modelé par les activités agricoles ou artisanales avant d’être profondément bousculé et transformé lors de la Révolution industrielle. Cet ensemble d’édifices date, pour le plus ancien, du 15ème siècle. Au fil du temps, il a été grenier à foin au XVIIIe bistrot au milieu du XXe siècle atelier d'artistes il n’y a pas si longtemps. Ces deux maisons ont connu une multitude de vies, de fonctions, d’habitants. Autant d'histoires individuelles qui racontent l'histoire de la ville et aussi l'histoire de France, des histoires qui permettent de percevoir sous un autre angle l’évolution du logement à Saint-Denis : une vision complémentaire à l’exposition « 1912-2012, cent ans de logement social ».
Grimpant sur un échafaudage qui entoure, surmonte et traverse cette maison mise à nue, le visiteur s’élève au-dessus du bâtiment (charpente, poutres, conduits de cheminées,... sont visibles) et découvre, en fait, le squelette de deux maisons.
Une tour belvédère donne l’occasion de voir la ville d’en haut, de lire le paysage urbain tout en découvrant les fouilles archéologiques programmées menées de juillet à octobre.

Cet espace est abrité par une création architecturale, un étrange champignon en toile de chapiteau de cirque conçu par Patrick Bouchain et Loïc Julienne (CONSTRUIRE), Pierre Schneider et François Wunschel (1024 architecture, www.1024architecture.net).

Informations pratiques

Visites pour les individuels sur inscription (places limitées) les mercredis et vendredis à 15h30 et le 1er samedi de chaque mois à 14h15, 15h15, 16h15 et 17h15.
Groupes sur RDV du mardi au vendredi.

Réservation et renseignements auprès de l'action culturelle de l'Unité d'archéologie au 01 49 33 80 28 et à action.culturelle.archeologie@ville-saint-denis.fr
8, rue Franciade - 93200 Saint-Denis
www.ville-saint-denis.fr

www.saint-denis.culture.fr

Fabrique de la ville : 4, rue du Cygne – 93200 Saint-Denis
Durée d'une visite : environ 1h15

Elèves et professeurs à l’école de la ville

À travers la Fabrique de la ville et l'exemple de la rénovation urbaine du centre ville de Saint-Denis dans les années 70 et 80, l’Unité d'archéologie de la ville de Saint-Denis, propose aux enseignants deux pistes de travail complémentaires à l’exposition 1912-2012, cent de logement social sous la forme de deux balades urbaines.

La rénovation urbaine du centre ville de Saint-Denis s'est fondée sur une destruction - reconstruction d'un quartier hérité du XIXe siècle ayant pour particularité de s’être développé au pied d’un monument historique, la basilique. Les fouilles archéologiques qui ont accompagné ce renouvellement urbain, ont élargi les connaissances permettant de comprendre la formation du territoire à ses origines. Entre héritage historique, contraintes d'urbanisme et création architecturale, un projet de rénovation s'est développé. Une balade urbaine est proposée au sein de l’ancienne ZAC basilique pour mettre en évidence les relations liant projet social ambitieux et témoignage d'un passé médiéval à travers l'observation du paysage urbain (voirie, toponymie, points de vue, choix esthétiques etc.) et les données archéologiques.

Une seconde balade urbaine intégrant une courte visite de la Fabrique de la ville, l’observation de l’Ilot Cygne et sa comparaison avec le centre ville dans sa configuration souhaitée des années 70 et 80 est proposée aux élèves. Il s’agira de leur faire comprendre, de manière sensible, presque palpable, les raisons de ces mutations : pourquoi transformer une étable en logement ? Pourquoi raser et reconstruire ? Quel lien spatial entre habitat et travail ?

Durée de chacune de ces deux visites : 1h30 à 2h
Réservation et renseignements pratiques auprès de l'action culturelle de l'Unité d'archéologie au 01 49 33 80 28 et à action.culturelle.archeologie@ville-saint-denis.fr
Unité d'archéologie de la ville de Saint-Denis - 8, rue Franciade - 93200 Saint-Denis
www.ville-saint-denis.fr

 

 

Fabrique de la ville, photo J.Mangin, doc UASD